Vincent Dupont-Rougier is a designer and scenographer. His work varies from a single original piece created for a gallery showing to the design of series furnishings. He is also interested in urban landscaping, either for a particular project involving a specific object or furniture piece or temporary installations specifically designed for a particular festival. He devotes another part of his creative activity to garden design, perceiving the garden as an object and bringing a designer’s perspective to the garden. Lastly, Vincent also devotes quite a bit of his energy to designing the scenography of different exhibits. The notion of narrative and an acute interest for different materials are also very present in his projects.



Vincent Dupont-Rougier est designer et scénographe. Dans son travail, il s’attache aussi bien à la création de pièces uniques qu’à la conception de mobilier de série. Il s’intéresse également à l’aménagement urbain, mobilier ou paysager dans des formes temporaires ou pérennes. Il consacre une autre partie de son activité créative à la conception de jardins, percevant le jardin comme un objet et apportant au jardin le regard d’un designer. Enfin Vincent Dupont-Rougier se consacre beaucoup à la conception de la scénographie d’expositions. La notion de narration et un intérêt aigu pour différents matériaux sont également très présents dans l’ensemble de ses projets.

  • Etudes d’Histoire de l’Art et Archéologie à l’université de Nanterre de 1985 à 1989
  • Post-diplôme en design mobilier au sein de l’Ecole d’architecture de Paris Val de Seine en 1998
  • Post-diplôme en design mobilier de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 1999 et 2000
  • Pensionnaire de l’Académie de France à Rome, la Villa Médicis, de 2000 à 2001
  • Nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2015

Vincent Dupont-Rougier est designer et scénographe.

Depuis le milieu des années 90, les notions d’usage, de modularité, de narration, ainsi qu’un intérêt prononcé pour les matériaux et la mise en espace des objets sont au cœur de ses projets.

Dans son travail, il s’attache aussi bien à la création de pièces uniques qu’à la conception de mobilier de série, notamment pour la galerie Néotù, la Manufacture Nationale de Sèvres, Baccarat, le VIA, Christophe Delcourt, Domeau&Péres, Contrasts Gallery, Granville Gallery, l’Atelier de création du Mobilier national ou Roche Bobois.
Il s’intéresse également à l’aménagement et au mobilier urbain, à la signalétique, que ce soit pour des projets spécifiques ou des installations temporaires. Il a travaillé pour le siège d’Hermès à Tokyo, pour l’Institut National d’Histoire de l’Art à Paris, pour le Centre culturel français de Palerme ou pour l’exposition Lille 2004. Il a dessiné au printemps 2012 le mobilier de présentation des expositions temporaires des jardins du château de Villandry et a conçu la signalétique du Jardin Botanique de la Ville de Paris dans les jardins des Serres d’Auteuil, Parc de Bagatelle, du Parc floral de Vincennes et de l’Arboretum de l’Ecole du Breuil.
Parmi ses projets en cours, il développe notamment pour le parc de la Maison Nationale des Artistes à Nogent sur Marne un nouveau concept de bancs dédiés aux personnes âgées ainsi que la signalétique dédiée. Il réalise également la signalétique des bâtiments tertiaires de la RATP. Enfin, dans le cadre de Lille Métropole 2020, Capitale mondiale du design, il présentera prochainement un mobilier urbain dédié au covoiturage.

Passionné par les jardins, il en conçoit ponctuellement, le jardin étant alors perçu comme un objet dans le regard du designer.

Vincent Dupont-Rougier consacre enfin une grande part de son activité à la scénographie d’exposition en France comme à l’étranger avec pour exemple l’exposition Jardins de cristal à Bagatelle, la présentation des cristalleries Baccarat, Lalique et Saint-Louis lors de l’exposition universelle de Shanghai ou les expositions Sèvres Années 30 et Terres d’Afrique à Sèvres- Cité de la céramique et L’usage des jours au Grand Hornu en Belgique et au Mudac à Lausanne. Plus récemment il a réalisé la reconfiguration du musée de la faïence de Moustiers Sainte Marie et l’exposition Lalique et le monde aquatique au musée Lalique, la scénographie de l’exposition Corée Mania dans le cadre des saisons croisées France – Corée organisées sous l’égide de l’Institut Français à Sèvres en 2015 et au musée national Adrien Dubouché à Limoges en 2016. En octobre 2015 il réalise la scénographie de la remise du Prix pour l’intelligence de la main décerné par la Fondation Bettencourt Schueller, en 2016 l’adaptation de l’exposition internationale Ceramix et l’exposition Baccarat, cristal de légende à l’Institut Bernard Magrez à Bordeaux, en 2017 l’aménagement muséographique de la galerie Alexis Renard sur l’Ile Saint Louis et du Cabinet de curiosités de l’Hôtel Salomon de Rothschild à Paris. En 2019 il réalise la scénographie de la grande exposition Métiers d’Art, signatures des territoires dans la Galerie des Gobelins pour l’Institut national des métiers d’art et en 2020 les expositions 25 ans des Maîtres d’art et Ils restaurent Notre-Dame dans les vitrines du Ministère de la Culture au Palais Royal. Cette activité au sein d’institutions est complétée par des chantiers d’architecture intérieure pour des particuliers.

Il enseigne le design depuis 1999 notamment dans les écoles des Beaux-arts de Reims puis de Rennes jusqu’en 2010 et il intervient régulièrement depuis 2010 à l’ENSCI, comme directeur de projet de diplôme.

  • Etudes d’Histoire de l’Art et Archéologie à l’université de Nanterre de 1985 à 1989
  • Post-diplôme en design mobilier au sein de l’Ecole d’architecture de Paris Val de Seine en 1998
  • Post-diplôme en design mobilier de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en 1999 et 2000
  • Pensionnaire de l’Académie de France à Rome, la Villa Médicis, de 2000 à 2001
  • Nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2015